Actualités

Cette page a vocation à rassembler l’actualité de la recherche autour de l’écriture. Vous y trouverez l’annonce des manifestations scientifiques à venir, des publications récentes etc.



———————————————————————————————————————————————————————-

[Colloque]

Histoire du livre et pouvoirs de l’écrit

Du vendredi 17 novembre au samedi 18 novembre 2017,

 École des chartes, 65, rue de Richelieu, Paris 2e

L’inscription est obligatoire

« L’École des chartes, l’Enssib et la BnF célèbrent en 2017 la commémoration du dixième anniversaire de la mort de Henri-Jean Martin (1924-2007), archiviste paléographe, éminent historien du livre, professeur et bibliothécaire. Pour marquer avec éclat cet anniversaire, différents rendez-vous sont proposés au public, dont le colloque « Histoire du livre et pouvoirs de l’écrit », organisé les 17 et 18 novembre 2017, à l’École des chartes.« 

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.enc-sorbonne.fr/fr/actualite/hommage-henri-jean-martin-prom-1947-histoire-du-livre-pouvoirs-ecrit

Article publié le 18/10/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Conférence]

La reconnaissance des écritures manuscrites pour les sources médiévales

Conférence conclusive du projet européen HIMANIS

27/10/2017, 14:00, Paris, Centre Félix-Grat

« L’Institut de recherche et d’histoire des textes organise une journée d’étude, vendredi 27 octobre 2017, pour présenter, expliquer et discuter l’impact des technologies de reconnaissance d’écriture manuscrite pour les études médiévales et les institutions patrimoniales. »

Voir le programme.

Source de l’information : https://www.irht.cnrs.fr/?q=fr%2Fagenda%2Fla-reconnaissance-des-ecritures-manuscrites-pour-les-sources-medievales

 Article publié le 09/10/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à contributions]

Revue Humanités numériques

Humanités numériques est une revue francophone consacrée aux usages savants du numérique en sciences humaines et sociales. Cette revue veut offrir un lieu de réflexion, de débat scientifique et d’expression aux chercheurs et enseignants dont les travaux s’inscrivent dans le champ des humanités numériques. Elle s’adresse donc aux spécialistes des sciences humaines, des sciences sociales et des disciplines liées aux technologies de l’information, ainsi qu’à tous ceux qui se sentent concernés par les transformations numériques des savoirs.

Pour les deux prochains numéros, dont la publication est prévue en 2018, nous vous invitons à soumettre vos propositions sous la forme d’articles complets pour le 15 décembre 2017.

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.humanisti.ca/revue-humanites-numeriques/

 Article publié le 04/10/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Cycle de séminaires]

Génétique éditoriale de la première modernité : « De l’édition critique à l’analyse de corpus »

Organisé par Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF)  & Richard Walter (ITEM-CNRS)

Novembre 2017 – juin 2018

« Il est fréquent que la circulation des textes sous forme manuscrite et imprimée – avant, pendant et après leurs divers processus de publication – entraîne, notamment aux XVIe et XVIIe siècles, des réécritures, augmentations et reconfigurations de l’oeuvre littéraire. Appréhender les spécificités de la genèse de ces oeuvres produites avant l’ère du livre industriel présuppose dès lors de penser conjointement, et dans un processus non nécessairement linéaire, l’étape de la mise en texte et celle de la mise en livre. Si l’hypothèse d’une génétique textuelle sans brouillons d’auteur (A. Grésillon, B. Beugnot, M. Jeanneret, P. Dandrey), de même que celle d’une génétique éditoriale (J.-M. Adam, R. Mahrer, V. Nicollier-Saraillon), ont déjà nourri l’étude des textes modernes, l’analyse du statut de la « variante éditoriale », et de ce qu’on pourrait appeler un « brouillon d’éditeur » (A. Réach-Ngô), mérite d’être posée spécifiquement en ce qui concerne les périodes dites « anciennes »… »

Voir le programme.

Source de l’information : https://editef.hypotheses.org/3574

 Article publié le 02/10/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Séminaire]

Fragments de textes et lieux d’écriture vernaculaires (VIIIe-XIe siècles)

10h00 (11.10.) – 12h00 (11.10.), IHA

Séminaire de recherche organisé par l’IHA (R. Große) en coopération avec l’EPHE (L. Morelle).

Jens Schneider (université Paris-Est Marne-la-Vallée), Fragments de textes et lieux d’écriture vernaculaires (VIIIe-XIe siècles).

Présidence: Thomas Lienhard (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.dhi-paris.fr/fr/informations-detaillees/seminare/SeminarTime/detail/fragments-de-textes-et-lieux-decriture-vernaculaires-viiie-xie-siecles2817.html

Article publié le 02/10/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Formation]

Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux

23  – 25 Octobre 2017, à la MSH Val de Loire (Tours)

Pour la huitième année consécutive, l’équipe des BVH organise avec le SUFCO de l’Université de Tours une nouvelle session du stage d’« initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux », à destination des professionnels.

La TEI (Text Encoding Initiative) est une initiative universitaire pluridisciplinaire visant à uniformiser autant que possible le codage de documents en vue de leur échange, mais aussi de leur analyse.

PUBLIC

  • Tout professionnel intéressé par la structuration XML de sources textuelles, ayant de bonnes connaissances d’un traitement de texte et des notions de HTML.
  • La formation privilégiera le dialogue et la complémentarité nécessaire entre professionnels techniques et scientifiques.
  • Les stagiaires travailleront sur des extraits de corpus choisis.

OBJECTIFS

  • Une initiation à la pratique de l’encodage en langage XML selon les recommandations de la TEI.
  • Une formation principalement appliquée au document patrimonial (imprimé et manuscrit). Les compétences acquises pourront s’étendre aux textes modernes.

INTERVENANTS

  • Lou Burnard, Consultant indépendant Digital Humanities, co-fondateur de la TEI
  • Mathieu Duboc, Ingénieur d’études au CESR, pour les « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (CNRS – Université de Tours)
  • Jorge Fins, Ingénieur d’études à la Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire (CNRS – Université de Tours – Université d’Orléans)
  • Alexei Lavrentiev, Ingénieur de recherche au laboratoire ICAR, équipe CACTUS (CNRS – Université Lyon 2 – ENS de Lyon)

PROGRAMME

  • La formation alternera théorie et travaux dirigés. Seront abordés :
  • Des notions de base en XML
  • Une introduction générale à la TEI
  • Des aspects de méthodologie (structuration de documents, notion de schéma)
  • Les outils TEI (prise en main d’un éditeur XML, transformation de documents XML, panorama de la communauté TEI)
  • La structuration des textes et de leurs métadonnées
  • Des aspects spécifiques de l’encodage d’imprimés et de manuscrits de la Renaissance
  • Premières analyses de textes (citations, discours, entités nommées, etc.)

Tarifs, contact & inscriptions sur le site du SUFCO

Article publié le 06/09/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à contributions]

Le pouvoir dans les marges du livre, XVIe-XVIIIe siècles

Colloque, 12-13 octobre 2018, Université d’Artois (Arras)

« Ce colloque se propose d’étudier les écritures marginales du pouvoir comme autant d’usages du livre dans des relations sociales et de pouvoir. Nous espérons ainsi contribuer à la compréhension des mécanismes de production et de diffusion d’un imaginaire du pouvoir. La représentation du pouvoir qui se construit dans ces écrits marginaux est le résultat d’actions diverses qui convoquent le pouvoir dans le livre pour l’autoriser, le légitimer, construire ou renforcer une réputation, peser dans un conflit… » […]

Lire l’appel à contributions complet

Merci d’adresser vos propositions de communication avant le 15 janvier 2018 conjointement à :

Yohann Deguin                      yohann.deguin@univ-lorraine.fr

Marine Roussillon                 marine.roussillon@univ-artois.fr

Source de l’information : http://www.fabula.org/actualites/le-pouvoir-dans-les-marges-du-livre-xvie-xviiie-siecles_80530.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

Article publié le 25/08/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Colloque]

Histoire du livre et pouvoirs de l’écrit

Vendredi, 17. novembre 2017 – 9:00Samedi, 18. novembre 2017 – 17:00, École nationale des chartes

L’École des chartes, l’Enssib et la BnF célèbrent en 2017 la commémoration du dixième anniversaire de la mort d’Henri-Jean Martin, éminent historien du livre, professeur et bibliothécaire. Pour marquer avec éclat cet anniversaire, différents rendez-vous sont proposés au public, dont le colloque « Histoire du livre et pouvoirs de l’écrit », organisé les 17 et 18 novembre 2017, à l’École des chartes.

Les inscriptions seront ouvertes à partir de septembre.

Voir le programme.

Source de l’information : http://www.enssib.fr/colloque-Histoire-livre-et-pouvoirs-de-l-ecrit

Article publié le 18/07/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à contributions]

New Sources for Book History: Combined Methodological Approaches for Manuscripts and Printed Books (text and images; material evidence; historical bibliographical and documentary sources; sale and auction catalogues; etc.…)

INTERNATIONAL CONFERENCE : British Library, 28th November 2017

Call for Posters
« In collaboration with the Consortium of European Research Libraries (CERL) and the British Library, we are now accepting posters proposals for the international conference that will take place on November 28th
2017 at the British Library, London.

When Febvre and Martin’s L’apparition du livre was first published, a new research field was opened up, launching an innovative approach to book history. Studies not only on the production, distribution and reading of books started to appear, but also more widely on the book, its materiality, multiple uses, forms, meanings and influences within a given society. Decades of systematic cataloguing, the integration of records into large databases, the development of digital tools and resources which can handle very large quantities of high-quality bibliographical data now make it possible to undertake new kinds of research. The main question this one-day conference will try to address is: what sources and methodologies are now used by librarians, historians and other such users and what are the possible outcomes? »

En savoir plus.

Source de l’information : https://libraria.hypotheses.org/432

Article publié le 17/07/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Colloque international]

Selling & Collecting. Printed Book Sale Catalogues and Private Libraries in Early Modern Europe

20-21 septembre, Cagliari

« This conference will explore the distribution and acquisition of printed books in the 16th and 17th centuries. It will focus on publishers’ and booksellers’ catalogues as evidence of the advertising and selling techniques used by the book trade. A related theme will be private libraries, associated with the growing phenomenon of book collecting, which ensured not only the consumption and accumulation, but also often the preservation, of the works being produced by the book trade. »

En savoir plus.

Source de l’information : https://editef.hypotheses.org/3398

Article publié le 05/07/2017


———————————————————————————————————————————————————————-

[Offre d’emploi]

Assistant ingénieur pour l’informatisation des Catalogues Régionaux des incunables des Bibliothèques publiques de France

2 postes à pourvoir au Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours (équipe BVH)

Missions

Assurer la poursuite de l’informatisation des notices des volumes publiés des Catalogues Régionaux des Incunables, selon le protocole du projet (catalogage MARC-XML). La rétroconversion suivra les procédures de travail établies par l’équipe « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (BVH) du Centre d’Études supérieures de la Renaissance (CESR – Université François-Rabelais de Tours – UMR 7323 du CNRS) et validées par le Ministère de la Culture et de la Communication, et utilisera le logiciel de catalogage Koha paramétré spécifiquement pour le projet. Le travail sera réalisé en étroite collaboration par le binôme d’assistants ingénieur recrutés (2 postes à pourvoir).

Voir le détail des missions ici.

Détail des conditions

  • Type de contrat : CDD
  • Quotité : temps plein
  • Grade : Assistant ingénieur 1er échelon
  • Site : CESR, Tours
  • Durée : 5 mois
  • Employeur : CESR, UMR 7323 du CNRS
  • Date de la prise de poste : 1er septembre ou 1er octobre 2017

Profil

  • Expérience du catalogage MARC
  • Connaissance des principaux instruments bibliographiques et des règles de description bibliographiques. Une connaissance des principaux catalogues d’incunables en ligne (ISTC, GW, BSB-Ink, Bod-Inc) ou publiés (Polain, Pellechet, BMC, etc.) souhaitée
  • Connaissance du livre ancien et rudiments de bibliographie matérielle
  • Connaissance du latin et du moyen-français
  • Maîtrise de l’outil informatique et familiarité avec les formats XML/XSLT
  • Connaissance du fonctionnement des SIGB
  • Rigueur de travail indispensable
  • Bon relationnel, sens de l’organisation et du travail en équipe
  • Correction parfaite de l’expression écrite en français

Envoyer CV et lettre de motivation par courriel uniquement, de préférence avant le 10 juillet 2017 à l’adresse suivante : bvh@univ-tours.fr (adresser une copie à remi.jimenes@univ-tours.fr)

Télécharger l’offre au format pdf

Source de l’information : https://bvh.hypotheses.org/3283

Article publié le 22/06/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Colloque]

Scribes and the Presentation of Texts (from Antiquity to ca. 1550)

20th colloquium of the Comité international de paléographie latine

6-8 September 2017 New Haven, Yale University Beinecke Rare Book & Manuscript Library

« Dans l’Antiquité, au Moyen Âge et à la Renaissance, l’interaction entre traditions établies et initiatives des scribes pour améliorer la présentation des textes a été le moteur principal de l’évolution des livres, des documents et des inscriptions en tant que productions matérielles, visuelles, intellectuelles et sociales. Leurs efforts peuvent être interprétés comme une recherche permanente du meilleur équilibre entre les techniques de production et les exigences de l’utilisation, dans le choix des matériaux et de leur préparation, de la mise en page, de la décoration, du type d’écriture et du système graphique. »

En savoir plus.

Source de l’information : https://rmblf.be/2017/06/20/colloque-scribes-and-the-presentation-of-texts-from-antiquity-to-ca-1550-20th-colloquium-of-the-comite-international-de-paleographie-latine/

Article publié le 20/06/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Journée d’étude]

Écrire / inscrire : écritures plurielles. Du Moyen Âge au XXe siècle

9/06/2017 Palais Universitaire, Salle Tauler – 9 place de l’Université, Strasbourg, France (67)  

« Depuis une trentaine d’années, considérant que tout document s’inscrit dans un contexte social, les chercheurs s’intéressent aux usages sociaux de l’écrit en s’appuyant notamment sur l’étude de sa matérialité. Sans distinguer a priori les différents types d’écrits, ils les sondent pour y découvrir la trace des activités des acteurs, tentent d’en reconstituer les conditions de production, de circulation, d’utilisation et de conservation. Ils sont souvent confrontés à des feuillets sur lesquels se trouvent réunies plusieurs écritures – que nous nommons « écritures plurielles » – et ils les analysent en fonction de leurs propres questionnements. Mais leurs interrogations ne concernent que rarement ces écritures plurielles elles-mêmes, d’où le projet d’en faire l’objet de cette journée d’études. »

Voir le programme.

Source de l’information : http://calenda.org/403650

Article publié le 03/05/2017


———————————————————————————————————————————————————————-

[Une nouvelle IRIS de la PSL]

L’IRIS (Initiatives de Recherche Interdisciplinaires et Stratégiques) présente « Scripta-PSL, Histoire et pratiques de l’écrit », portée par l’EPHE et l’EFEO et pilotée par Andreas Stauder, qui réunit les sciences de l’écrit (paléographie, codicologie…), les SHS (linguistique, histoire, anthropologie) et les sciences de l’informatique pour une étude de l’écrit ancien dans sa diversité historique.

Les établissements de PSL présentent une concentration unique au monde de compétences dans les langues et écritures anciennes les plus diverses, certaines rares ou rarissimes. Scripta réunit ces compétences, les sciences fondamentales de l’écrit (paléographie, codicologie, épigraphie, etc.), les avec d’autres SHS (linguistique, histoire, anthropologie) et les humanités numériques et computationnelles autour de l’étude de l’écrit ancien. Le programme comprend ainsi des volets « Recherche », « Humanités numériques et computationnelles », « Formation » et « Langues rares ». La recherche se décline en six axes :

« Écritures et langues – linguistique de l’écrit »
« “Pages” – champs visuels pour la lecture »
« Écritures exposées – inscriptions de l’espace »
« Pratiques documentaires, anciennes et modernes »
« Circulation de l’écrit – processus de canonisation »
« Défis pour l’édition scientifique numérique »

Deux appels à projets seront publiés annuellement.

 En savoir plus.

Source de l’information : https://www.univ-psl.fr/fr/iris-scripta

Article publié le 21/04/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Offres d’emploi]

Deux post-doctorats à l’Institut de recherche et d’histoire des textes

L’InSHS ouvre deux post-doctorats d’une durée de deux ans, renouvelable un an. Ils sont destinés à des chercheur.e.s engagé.e.s dans une recherche articulée autour d’un projet en humanités numériques, lié aux sciences de l’écrit ainsi qu’aux sciences de l’érudition et aux sciences de l’image, de l’Antiquité au début de l’époque moderne. Ces contrats post-doctoraux sont destinés à de jeunes docteurs français ou étrangers qui pourront ainsi acquérir une expérience complémentaire de recherche. Les deux chercheur.e.s retenu.e.s seront affecté.e.s à l’Institut de recherche et d’histoire des textes. Leur projet de recherche devra s’intégrer dans les axes de recherches du laboratoire d’accueil.

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.irht.cnrs.fr/fr/actualites/humanites-numeriques-appel-candidature-pour-deux-contrats-post-doctoraux

Article publié le 13/04/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à candidatures pour une École d’été]

« Bibliotheca Digitalis. Reconstitution de réseaux culturels au début des Temps modernes. Des sources primaires aux données. »

                                                                        Le Mans, du 4 au 8 juillet 2017
Cette école d’été accueillie par la Médiathèque Louis-Aragon du Mans, est soutenue par DARIAH.EU (Humanities at Scale) et la Ville du Mans, en partenariat avec l’Equipex Biblissima et le Centre d’Études supérieures de la Renaissance (Programme de recherche « Bibliothèques Virtuelles Humanistes »). Elle a pour objectif de rassembler tant des chercheurs (histoire, histoire du livre, études littéraires, philosophie, humanités numériques, etc.) que des bibliothécaires ou archivistes, des étudiants ou doctorants. Cette école d’été vise à développer le réseau de l’infrastructure de recherche européenne DARIAH-EU à l’ensemble des pays membres de l’Union européenne.
La formation, l’hébergement et la restauration sont entièrement gratuits pour les stagiaires sélectionnés. Humanities at Scale offrira dix bourses prioritairement destinées aux chercheurs et professionnels d’Europe, et particulièrement d’Europe Centrale et de l’Est.
Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 30 avril 2017.
En savoir plus.

Source de l’information : https://bvh.hypotheses.org/projets/summer-school-bibliotheca-digitalis

Article publié le 31/03/2017

[Appel à communications]

Le crowdsourcing pour partager, enrichir et publier des sources patrimoniales

18-20 octobre 2017, Université d’Angers, Maison de la Recherche Germaine Tillion (Angers)

Colloque organisé par le CIRPaLL, le CERHIO (université d’Angers) et l’UMR Litt&Arts (Université Grenoble-Alpes)

Organisateurs : Cécile Meynard, Florence Alibert, Valérie Neveu, Elisabeth Greslou, Thomas Lebarbé

Les propositions de communications, d’une quinzaine de lignes maximum, accompagnées d’un CV (1 page maximum) doivent être envoyées aux organisateurs à l’adresse suivante : cecile.meynard [at] gmail.com avant le 31 mars 2017.

Langues du colloque: Français, Anglais

Calendrier:

  • 31 mars 2017: limite de dépôt des propositions de communication
  • 30 avril 2017: notification aux auteurs
  • 18-20 octobre 2017: Colloque international

Voir le programme et l’appel

Source de l’information : http://fontegaia.hypotheses.org/1921

Article publié le 24/02/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Conférence]

Des écritures ordinaires aux écritures extraordinaires. La formalisation des écritures de gouvernement médiéval, entre sociolinguistique, rhétorique et histoire des institutions (XIIIe-XIVe siècles), par Benoît Grévin

28 février 2017, Université de Namur, Faculté de Philosophie et Lettres, L34

Contact : etienne.renard@unamur.be
Entrée libre.

En savoir plus.

Source de l’information : https://rmblf.be/2017/02/23/conference-benoit-grevin-des-ecritures-ordinaires-aux-ecritures-extraordinaires-la-formalisation-des-ecritures-de-gouvernement-medieval-entre-sociolinguistique-rhetorique-et-histoire-des-insti/

Article publié le 23/02/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à projets national]

Patrimoine écrit 2017

Dans le cadre du Plan d’action pour le patrimoine écrit (PAPE), le Service du livre et de la lecture reconduit en 2017 l’appel à projets national Patrimoine écrit, destiné à soutenir les projets concernant les collections patrimoniales des bibliothèques relevant de collectivités territoriales et d’établissements publics de coopération intercommunale ou à caractère culturel.

Calendrier

  • 17 février : lancement de l’appel et mise en ligne de la documentation ;
  • 24 avril : date limite de réception des dossiers ;
  • semaine du 15 mai : réunion de la commission de sélection ;
  • semaine du 12 juin : notification des résultats et établissement des conventions entre les DRAC et les porteurs de projets retenus pour les subventions supérieures à 23000 euros ;
  • juillet : versement des subventions aux porteurs de projet ;
  • 31 décembre 2018 : date limite de réception des bilans et rapports financiers.

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.patrimoineecrit.culture.gouv.fr/pape/pape2017.php

Article publié le 20/02/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Journée d’étude]

Marges et périphéries du monde du livre au XIXe siècle

Organisée par le projet ANR DEF19 les 23-24 février 2017

« Cette deuxième journée d’études aura pour thème les périphéries et les marges de l’activité éditoriale au XIXe siècle. À l’heure en effet où les grands éditeurs parisiens ou provinciaux ont pour beaucoup fait l’objet d’études historiques et sont donc relativement bien connus, le recensement entrepris par le projet DEF19 a pour ambition de faire sortir de l’ombre quantité de figures inconnues. Cette rencontre se propose donc de réfléchir aux enjeux historiographiques et méthodologiques de cette redécouverte des éditeurs marginaux, moins connus et/ou moins étudiés. »

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Le transport vers le site à partir de l’université et le retour (gare de Saint-Quentin en Yvelines) sont pris en charge.

Inscription obligatoire

Résumés des communications

En savoir plus.

Source de l’information : https://bnf.hypotheses.org/1621

Article publié le 20/02/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Séminaire]

Les écritures du géographique

27 janvier-30 juin 2017, UMR Géographie-cités (équipe EHGO), 13 rue du Four, 75006 Paris  (à l’exception du séminaire du 27 janvier) 

« Ce séminaire entend développer l’investigation des formes savantes de l’écriture géographique en les mettant en contact et en tension avec d’autres formes de textes qui portent également des modalités de connaissance ou de questionnement géographiques : l’écriture de fiction sous tous ses registres, mais aussi le texte descriptif, le récit de voyage, l’essai, ou encore les écrits intimes. On fait en effet l’hypothèse que les formes d’écriture savante ne procèdent pas seulement d’un formatage disciplinaire, mais tout autant d’une matrice culturelle dans laquelle s’inscrit l’activité scientifique. Les choix d’écriture du monde savant seront dans cet esprit mis en perspective avec des pratiques d’écritures artistiques (et des réflexions sur ces pratiques) qui leur sont contemporaines. »

En savoir plus.

Source de l’information : « Les écritures du géographique », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 24 janvier 2017, http://calenda.org/392012

Article publié le 25/01/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à communications]

Mobility and Space in Late Medieval and Early Modern Europe

23–24 June 2017, Radcliffe Humanities Building – University of Oxford

Keynote speakers: Rosa Salzberg (Warwick) and Mario Damen (Amsterdam)

« The application of spatial paradigms to the study of late medieval and early modern societies is now well underway. In contrast, the so-called ‘mobility turn’ has struggled to find its way from the social sciences to the humanities and particularly to disciplines concerned with the study of the past. This conference proposes to bring the two together by exploring how everyday mobility contributed to the shaping of late medieval and early modern spaces, and how spatial frameworks affected the movement of people in pre-modern Europe.

Potential sub-topics may include, but are by no means limited to:

  • Performing space through movement (urban processions, revolts on the move, border patrols & frontier trespassing)
  • Mobile practices in public spaces (itinerant courts & diplomatic exchanges, periodic markets & temporary fairs, travelling performances)
  • Narrating movement, imagining space (pilgrimage guides, merchant itineraries travel diaries, maps & portraits)
  • Digital scholarship in exploring the intersections between mobility and space (network analysis, flow modelling, GIS-based research)

We plan to edit a volume which will include selected papers from the conference. Thanks to the generosity of our sponsors, we may also be able to provide some travel bursaries to PhDs and ECRs not in receipt of institutional support. Please send your proposal and a brief bio by 1 February 2017 to luca.zenobi@new.ox.ac.uk & pablo.gonzalezmartin@wadh.ox.ac.uk and tweet us using the hashtag #mobilityandspace. »

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.rsa.org/news/326704/

Article publié le 19/01/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Cycle de séminaires]

Écocritique et géographie littéraire

Coordination : Michel Collot

 Les séminaires auront lieu les vendredis de 17h à 19h au Centre Censier, 13 rue Santeuil 75005 Paris (salle 445, 4ème étage) et seront consacrés aux rapports entre géographie littéraire et écocritique.

« Cette approche de la littérature, baptisée aussi parfois écopoétique ou environmental criticism, est en plein essor dans les pays anglo-saxons depuis plus d’un quart de siècle et en voie d’émergence dans la recherche française. Elle interroge dans les textes la relation de l’homme à son environnement et les représentations du monde vivant. Il s’agira d’évaluer ce qu’elle peut apporter aujourd’hui à la géographie littéraire et à une réflexion sur les rapports entre littérature, art et nature, que l’actualité nous invite à reconsidérer dans des termes nouveaux. »

27 janvier 2017

Michel COLLOT (UMR THALIM, Université Sorbonne nouvelle / CNRS / ENS)

Tendances actuelles de l’écocritique

 24 février 2017

Michel COLLOT (UMR THALIM, Université Sorbonne nouvelle / CNRS / ENS)

Henri Raynal et le paysage, suivi d’un entretien avec Henri RAYNAL (écrivain et critique d’art)

 31 mars 2017

Alain SCHAFFNER (UMR THALIM, Université Sorbonne nouvelle / CNRS / ENS)

Milieu animal et milieu humain

21 avril 2017

Thomas PUGHE (Université d’Orléans)

Titre à préciser

 19 mai 2017

Jean-Patrice COURTOIS (Université Paris Diderot)

La coopération du regard écologique : littérature, poésie et philosophie

 16 juin 2017

Pierre SCHOENTJES (Université de Gand)

Lieux littéraires de l’engagement écologique

 Anne SIMON (UMR CRAL, EHESS / CNRS)

De la zoopoétique

En savoir plus.

Source de l’information : https://geographielitteraire.hypotheses.org/1611

Article publié le 18/01/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Colloque]

La langue du droit. Sémantique historique et capitulaires carolingiens

21.02.2017 – 22.02.2017, 8 rue du Parc-Royal, 75003 Paris
Deutsches Historisches Institut Paris

« Les capitulaires attestent de la volonté des souverains carolingiens de contrôler leur vaste royaume, qui connut une grande expansion au VIIIe siècle. En dépit de l’importance de ces écrits pour l’étude de l’administration du royaume des Francs, les chercheurs sont depuis longtemps conscients du caractère problématique de cette catégorie documentaire. La littérature scientifique est à ce jour riche en études concernant l’interprétation des capitulaires du point de vue de l’histoire légale et de leur transmission manuscrite. Cependant, rares sont les études sur l’emploi des mots, leurs rapports sémantiques et les évolutions qu’on peut observer à ce propos. »

Contact : dhouelleu@dhi-paris.fr

Organisation: Philippe Depreux, Stefan Esders, Rolf Große, Bernhard Jussen, Steffen Patzold, Karl Ubl

En savoir plus.

Source de l’information : https://rmblf.be/2017/01/16/colloque-la-langue-du-droit-semantique-historique-et-capitulaires-carolingiens/

Article publié le 17/01/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à communications]

Jacques Moderne (fl. Lyon : 1523-1561) éditeur aux visages multiples

Organisateur : Jean Duchamp (IHRIM Lyon2)

Colloque international à l’Université Lumière – Lyon2 ,  18 quai Claude Bernard 69007 Lyon ,les  09 et 10/11/2017

Propositions jusqu’au 26 février 2017

« L’imprimeur-libraire Jacques Moderne occupe une place singulière dans l’industrie éditoriale lyonnaise de la Renaissance consacrant l’essentiel de ses moyens à des projets musicaux d’envergure européenne, il consacre le reste de son activité à des publications bon marché de livres d’usage commun. Ce colloque vise une prise en compte de l’ensemble de ces publications. »

Télécharger l’appel à communications

Source de l’information : http://ihrim.ens-lyon.fr/manifestations/article/jacques-moderne-fl-lyon-1523-1561-editeur-aux-visages-multiples?utm_content=buffer2a5b6&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

Article publié le 13/01/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Vient de paraître]

Bibliothèques et lecteurs dans l’Europe moderne (XVIIe-XVIIIe siècles)

Édité par Gilles BERTRAND, Anne CAYUELA, Christian DEL VENTO, Raphaële MOUREN

« Le rapport entre bibliothèques et lecteurs est ici abordé du point de vue de l’histoire des bibliothèques et des différents usages du livre. Cet ouvrage cartographie d’abord le temps des créations de bibliothèques dans les aires germanique, française, italienne, espagnole et ibéro-américaine au cours d’un large XVIIe siècle. Dépassant une approche statique, on y interroge tout autant les circonstances de l’acquisition et de la circulation des livres réunis en collections, que celles de leur dissolution. En se resserrant sur la France, l’Italie et l’Allemagne au XVIIIe siècle, les bibliothèques sont ensuite considérées comme lieux d’élaboration de connaissances littéraires ou scientifiques, défiant la censure et assurant la rencontre entre le monde du texte et les imaginaires du lecteur. Lecture intensive ou extensive, à voix haute ou silencieuse, par extraction ou « marginalisation » dessinent des modalités d’accès aux savoirs mises en place au siècle des Lumières et restées en vigueur jusqu’à nos jours. »

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.droz.org/france/fr/6405-9782600047036.html

Article publié le 04/01/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Expositions]

La Bibliothèque municipale de Lyon (BmL) et la Bibliothèque universitaire de Leipzig (UBL) présentent en parallèle deux expositions consacrées à la mise en page des premiers livres imprimés.
À Lyon : Impressions premières. La page en révolution de Gutenberg à 1530 (du 30 septembre 2016 au 21 janvier 2017) ; à Leipzig : Les arts du texte. La révolution du livre autour de 1500 (du 7 octobre 2016 au 29 janvier 2017).

« Les 76 documents exposés – des livres imprimés bien sûr mais aussi quelques manuscrits qui offrent d’utiles points de comparaison – révèlent la diversité des ouvrages que les lecteurs de la fin du Moyen Âge et du début des Temps modernes eurent sous leurs yeux : diversité des sujets abordés ; variété des usages ; inégale qualité matérielle, des éditions les plus soignées aux volumes plus ordinaires. Les livres présentés ont été rassemblés en trois catégories qui font appel à des mises en page différenciées : textes narratifs (Récits) ; ouvrages scientifiques et pédagogiques (Savoirs) ; œuvres accompagnées des textes explicatifs et interprétatifs qu’elles ont suscités (Commentaires).

En savoir plus

Source de l’information : https://www.bm-lyon.fr/expositions-en-ligne/impressions-premieres/article/a-propos-de-l-exposition

Article publié le 03/01/2017

———————————————————————————————————————————————————————-

[Conférence internationale]

Parchment, Paper and Pixels Medieval Writing and Modern Technology

2-3 February 2017, Sint Pieterstraat 7, Maastricht

« Since the establishment of the disciplines of Diplomatics and Paleography in the seventeenth and eighteenth centuries, their goals and methods have been consistently expanded and improved. The domain of Codicology, established in the twentieth century, has seen similar advancements. The emphasis on methods and techniques observed in these three disciplines can be explained by their common denomination: besides being academic disciplines in their own right, they are ‘auxiliary sciences’ and as such developed for the purpose of studying medieval manuscripts as historical and literary sources. Over the past few decades the methods of Diplomatics, Paleography and Codicology have witnessed revolutionary changes, thanks to the digital revolution. This conference aims to examine possibilities for collaboration between scholars of medieval sources and those in the digital sciences. Key questions include: How do traditional (analogue) methods relate to new (digital) tools? Will digital analysis be the major focus of future research in the field? Which lines of inquiry and digital projects have proven successful, and which appear less fruitful? How may we ensure the longevity of our digital tools and editions? »

En savoir plus.

Source de l’information : https://www.huygens.knaw.nl/international-conference-parchment-paper-and-pixels-medieval-writing-and-modern-technology/

Article publié le 14/12/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Séminaire]

Production de textes, culture écrite, inégalités d’apprentissage ; A propos de quelques recherches

30 novembre 2016, 14h à 16h, IRD, 5 rue du carbone 45100 Orléans

présenté par Jacques Crinon, PU émérite, ESPE de Créteil-UPEC (Université Paris-Est Créteil)

« La classe est faite d’interactions didactiques et les apprentissages des élèves tiennent tout à la fois à l’activité propre de ceux-ci et aux interventions, aux pratiques, aux gestes des enseignants. L’étude de l’apprentissage-enseignement, sans négliger aucun des deux pôles, peut s’intéresser plus particulièrement à l’activité du maitre ou à celle des élèves. Nous allons mettre l’accent sur ce que font les élèves lorsqu’ils écrivent et apprennent à écrire des textes explicatifs et des textes de fiction. »

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.lll.cnrs.fr/seminaire-production-de-textes-culture-ecrite-inegalites-d-apprentissage

Article publié le 28/11/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Séminaire]

Histoire intellectuelle et sociale de la cartographie

4 janvier 2017 : Carte et littérature : une étude d’après James Joyce

« La cartographie influence notre façon de concevoir l’espace géographique. On peut notamment s’en rendre compte en examinant la façon dont d’autres modes de description de l’espace, par exemple le texte, dialoguent avec la cartographie. A partir du chapitre 10 d’ Ulysse, de Joyce, on propose de voir l’écart entre une vision cartographique de l’espace géographique et l’expérience concrète du même espace. »

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.enssib.fr/seminaire-histoire-intellectuelle-sociale-cartographie

Article publié le 22/11/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Après-midi d’information et d’échange]

Numérisation des sources du droit : contenus, usages, attentes

Vendredi 18 novembre 2016, BnF, Petit auditorium, site François-Mitterrand 75013 Paris

Co-organisée par la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque interuniversitaire Cujas.

Le programme national de numérisation concertée en sciences juridiques se poursuit. Initié en 2008, il rassemble des collections de la Bibliothèque Cujas, du département Droit, économie, politique de la Bibliothèque nationale de France et d’une vingtaine de leurs partenaires. Ces collections numériques qui atteignent aujourd’hui plus de 25 000 monographies et plus de 1 000 titres de périodiques, sont organisées selon quatre axes documentaires : Sources législatives et réglementaires, Sources jurisprudentielles, Sources de la doctrine, Sources du droit coutumier et local. S’y ajoute une thématique connexe : Crimes, peines, prisons. Cette après-midi d’information et d’échanges fera le point sur les contenus actuels et sur ceux à prospecter ainsi que sur les usages et les attentes de ce programme en termes de politique documentaire et de médiation.

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.bnf.fr/fr/professionnels/anx_journees_pro_2016/a.jp_161118_sc_jurid.html

Article publié le 15/11/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Séminaire]

Les notaires dans l’espace méditerranéen au Moyen Âge

Lundi 21 novembre 2016 de 14h00 à 18h00 salle 130 Site des Tanneurs

Le département d’Histoire et d’Archéologie et l’unité de recherche EMAM (Équipe Monde Arabe et Méditerranée ) du CITERES organisent un séminaire de recherche à destination des étudiants en master et doctorat histoire sur « les notaires dans l’espace méditerranéen au Moyen Âge (Gênes, Chypren Bologne, Égypte) »    

Intervenant : Michel Balard, Professeur à l’Université de Paris 1, Didier Boisseuil et François-Olivier Touati de l’Université de Tours

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.univ-tours.fr/actualites/les-notaires-dans-l-espace-mediterraneen-au-moyen-age-545550.kjsp

Article publié le 14/11/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à contributions]

Le manuel scolaire, objet d’étude et de recherche

School manuals – a subject for study and research, issues and perspectives

« Nous souhaiterions nous centrer sur deux grands axes de réflexion : l’élaboration d’un état des lieux de la recherche sur les manuels scolaires d’une part, les perspectives d’analyse du manuel scolaire d’autre part.

1. Établir un bilan historiographique et un état des lieux de la recherche sur les manuels scolaires

L’étude des manuels scolaires a permis depuis les années 70 l’émergence d’un champ de recherches. Les travaux scientifiques utilisant les manuels scolaires sont nombreux et variés dans tous les domaines. Néanmoins, les principaux initiateurs de ce champ de recherches comme Alain Choppin avait déjà défini le manuel scolaire comme une source pertinente mais surtout comme une « fausse évidence historique ».  Objet scolaire familier, son étude nécessite la prise en compte de l’histoire des institutions scolaires, des disciplines et de toute une culture scolaire pour reprendre le terme initié par André Chervel. A l’interface du monde scientifique, didactique, pédagogique mais aussi culturel, politique et économique, le manuel scolaire ne cesse d’être étudié comme un témoin de son temps. Nous voudrions ici à la fois établir un état de lieux des recherches achevées ou en cours dans la plupart des disciplines, sans nous satisfaire du monde francophone mais ouvrir notre réflexion aux mondes germanophones, hispanophones et anglophones. Loin de vouloir être exhaustives, ces journées d’études souhaitent privilégier les communications qui permettront de « faire le point » sur les recherches qui utilisent les manuels. Résolument méthodologique, cet axe privilégie l’étude historiographique d’un thème ou d’un courant disciplinaire à l’égard du manuel.

2. Les perspectives d’analyse du manuel scolaire : de la recherche « avec » à la recherche « sur » le manuel

L’un des enjeux du manuel scolaire reste sa mutation au sein d’institutions scolaires et d’un monde technologique qui évoluent. Souvent décrié, jugé idéologiquement marqué, le manuel scolaire est toujours un outil privilégié pour les institutions, les enseignants, les parents, les élèves et les maisons d’édition. Nous nous proposons certes d’envisager le manuel, analysé dans son contexte d’écriture, d’édition et de réception, comme un des véhicules de normes sociales, politiques et éducatives. Mais, dans ce second axe, nous souhaitons établir les défis et les perspectives des études des manuels scolaires, en particulier du point de vue méthodologique, pour mettre en avant les études qui s’intéresseront aux manuels non seulement comme une source mais bien comme un élément structurant des matrices disciplinaires et de la culture scolaire. On peut s’interroger sur les liens entre culture scolaire, variable selon les pays et les époques et les manuels scolaires. Le manuel peut devenir un pivot d’observation des apprentissages, des pratiques scolaires et de la forme scolaire. Il s’agit aussi d’ouvrir l’empan des recherches pour interroger le manuel dans les processus de production et de réception de cet objet singulier, nettement moins pris en compte dans les recherches. »

En savoir plus.

Source de l’information : http://calenda.org/376953

Article publié le 09/11/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Journée d’étude]

Archiver la cour : XIVe-XXe siècle

4 nov. 2016, Champs-sur-Marne

« Quelle place tient l’écrit à la cour, cet espace associé ordinairement au geste cérémoniel et à l’échange verbal ? Poser cette question nous semble un moyen pour approcher à nouveaux frais la nature de la cour, abstraction manipulée par tant de discours, mais qui est aussi un agrégat de pratiques : regarder l’écrit et les logiques propres de ses apparitions et de ses sédimentations est en effet une voie pour tenir ensemble cette double nature de la cour. « 

Programme
9h30 : Introduction, Pauline Lemaigre-Gaffier (UVSQDYPAC) et Nicolas Schapira (UPOND)

10h : « Les registres de comptes comme archives de la cour pontificale à Avignon dans la première moitié du XIVe siècle ». Valérie Theis (UPEM-ACP)
10h30 : « Archiver les temps forts de la vie de cour : production, usages et conservation des récits de cérémonie (Savoie, XVIe siècle) ». Thalia Brero (Genève)
11h : Pause

11h20 : « Conservation, copies et compilations de réglements curiaux au XVIIe siècle ». Bénédicte Lecarpentier (UPEC-CRHEC)
11h40 : « Vénalité, capitalisme de cour, et pratiques d’écriture au XVIIe siècle : esquisse préliminaire ». Oded Rabinovitch (Tel Aviv)
12h20 : Discussion

13h : Déjeuner

14h15 : « Le Journal du marquis de Dangeau (1685-1720) saisi par les archives de l’abbé de Dangeau ». Maxime Martignon (UPEM-ACP)
14h45 : « Quête et enquête documentaires : les traces de l’histoire curiale (1814-1848) ». Thibaud Trétout (Paris I-Centre d’histoire du XIXe)
15h15 : « De la Cour au Monde : la mise en scène de leur influence sociale par les princes d’Orléans au XXe siècle comme substitut d’une vie curiale disparue ». Bruno Goyet (Marseille)
16h15 : Discussion générale, introduite par Étienne Anheim (EHESS-CRH)

Lieu : Université Paris-Est, Bâtiment Bois de l’Étang, Salle C219 – 5, boulevard Descartes, Champs-sur-Marne, France (77)

En savoir plus.

Source de l’information : http://cour-de-france.fr/article4400.html

Article publié le 02/11/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Séminaire]

Administrer par l’écrit au Moyen Âge et à l’époque moderne. Inventions et réinventions d’archives (XIIIe-XVIIIe siècle)

« Le séminaire « Administrer par l’écrit au Moyen Âge et à l’époque moderne » propose de s’interroger sur la façon dont les documents écrits ont été produits et utilisés, pour la gestion du patrimoine, le contrôle des hommes et la production de données et d’informations. L’année 2016-2017 sera consacrée aux « Inventions et réinventions d’archives (XIIIe-XVIIIe siècle) » pour comprendre comment les documents, devenus archives, sont gérés par les contemporains qui les conservent mais aussi, dans le temps long, par ceux qui leur ont succédé. »

 Programme

 Séance 1 : vendredi 9 décembre 2016« Opérations de restructuration dans les archives d’institutions sur le temps long » (Archives nationales, salle d’Albâtre, 9h-12h)

  • Sébastien Barret (UPR 841 IRHT) : « Cluny : des archives au trésor (XIIIe-XVIIIe siècle) »
  • Yann Potin (Archives nationales) : « Du trésor intact à la série remaniée ? Transferts, (re)classements et « conservation » du Trésor des chartes (XVIIe-XIXe siècle) »

Séance 2 : lundi 16 janvier 2017« Les archives familiales » (Archives nationales, salle d’Albâtre, 9h30-12h30)

  • Véronique Lamazou-Duplan (Univ. Pau et Pays de l’Adour), « Les Foix-Béarn-Navarre et leurs archives : inventaires en question »
  • Sophie Ravary (Univ. Versailles-Saint-Quentin), « Lignages d’archives ou archives de lignages, le fonds des ducs de Gramont (XIIIe-XXIe siècles) »

Séance 3 : mercredi 22 février 2017 « Suivre une institution par ses archives : les archives du Châtelet de Paris (XIVe-XVIIIe siècles) » (Archives nationales, salle d’Albâtre, 14h-17h)

  • Julie Claustre (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR 8589 LAMOP), « Projets d’invention et de réinvention des archives aux xive et xve siècles »
  • Nicolas Vidoni (Aix-Marseille Univ., UMR 7303 TELEMME) : « La réinvention des archives au temps de Delamare »

Séance 4 : mercredi 22 mars 2017 « Les typologies documentaires : continuité, évolution ou rupture ? » (Archives nationales, salle d’Albâtre, 9h30-12h30)

  • Irène Plasman (Univ. Créteil, EA 4392 CRHEC), « De la production à la gestion de l’exception, biographie d’un acte : le congé de tenir bénéfices (début XVe-début XVIIIe siècles) »
  • Bruno Jaudon (Univ. Montpellier III, EA 4424 CRISES) : « Une source et ses usages dans la longue durée : les cadastres du Languedoc »

En savoir plus.

Source de l’information :« Administrer par l’écrit au Moyen Âge et à l’époque moderne », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 24 octobre 2016, http://calenda.org/380728

Article publié le 24/10/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Exposition]

Des livres et des lettres : ouvrages épistolaires entre Italie et France de la Renaissance à l’âge baroque

14/10/2016 – 02/12/2016. Entrée libre du lundi au vendredi, de 10h à 18h à la Bibliothèque Mazarine

« Le genre épistolaire est un phénomène éditorial étroitement lié à la culture de la Renaissance italienne. Comme Montaigne l’avait déjà remarqué (« Ce sont grandes imprimeurs de lettres que les Italiens ! » : Essais, I XL), dès la fin du XVe siècle de nombreux « livres de lettres » sortirent des ateliers les plus importants de Venise, Rome et Florence. Des épistoliers en latin furent publiés, de Cicéron à saint Jérôme, sans oublier les Familiares de Pétrarque, véritable monument de l’écriture épistolaire de l’humanisme européen. Toutefois, à côté de ces classiques et de plusieurs manuels d’écriture épistolaire proposés par les imprimeries, de nouveaux enjeux se dessinent autour du genre épistolaire au milieu du XVIe siècle. »

Exposition présentée à l’occasion du colloque international L’écriture épistolaire entre Renaissance et Âge baroque : pratiques, enjeux, pistes de recherche (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 – Bibliothèque Mazarine, 13-14 octobre 2016).

Commissariat : Carlo Alberto Girotto (Université Sorbonne nouvelle – Paris 3) & Christophe Vellet (Bibliothèque Mazarine)

Source de l’information : http://www.bibliotheque-mazarine.fr/fr/evenements/expositions/liste-des-expositions/des-livres-et-des-lettres-ouvrages-epistolaires-entre-italie-et-france-de-la-renaissance-a-l-age-baroque

Guide de visite à télécharger

Article publié le 19/10/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à communications]

The Printed Book in Central Europe

« This conference, hosted at the University of St Andrews in conjunction with the University of Minnesota, will intentionally cross borders of language, geography, culture, and religion as we seek to recover the rich and variegated world of the book in Central Europe (including Germany as well as other central and east European regions). We invite proposals on a variety of topics within this broad framework and especially welcome those that seek connections and linkages across fields and areas of study.

  • Books crossing borders—the licit and illicit movement of literature
  • Censorship and the control of print culture
  • Book buying, collecting and building libraries
  • Transnational world of the printers
  • Books and manuscripts—the transition from scribal to print culture
  • Printing in a multilingual context
  • Jewish print culture and its interaction with a Christian world
  • Books crossing cultures: development of travel literature/facing the Turk/fascination with exotica/impact of discovery
  • Books in a confessional age
  • Books and new modes of learning

Co-organised by Dr. Howard Louthan and Drew Thomas, the conference will take place between 29 June and 1 July 2017. Those interested in giving a paper are asked to offer a title and a brief synopsis (300 words) of their proposed contribution. Proposals should be sent to Drew Thomas (dt30@st-andrews.ac.uk) by 31st January 2017. The papers given at this conference will form the basis of a volume in the Library of the Written Word. »

Source de l’information : http://www.rsa.org/news/309369/

En savoir plus.

Article publié le 29/09/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Journée d’étude]

Écrits pratiques municipaux et pouvoirs dans le royaume de France, XIIe-XVe siècle

03/11/2016, IRHT– Centre Félix-Grat

« À la fin du Moyen Âge, les écrits pratiques municipaux (comptabilités, délibérations…) connaissent un phénomène de normalisation et de massification déjà mis en lumière par de nombreux travaux consacrés à chaque type de sources. L’enjeu de cette journée d’étude sera de considérer les rythmes et les modalités de l’accroissement documentaire pris dans son ensemble en lien avec les évolutions politiques et l’intervention des divers pouvoirs dans le cadre municipal. Quelle est la part des pouvoirs urbains, royaux ou encore princiers dans ces évolutions, que ce soit en terme de législation ou d’influence ? Y a-t-il une spécificité des écrits pratiques urbains ? Quelles conséquences politiques et sociales découlent de cette croissance de l’écrit « administratif » ? »

En savoir plus.

Source de l’information : https://rmblf.be/2016/09/21/journee-detude-ecrits-pratiques-municipaux-et-pouvoirs-dans-le-royaume-de-france-xiie-xve-siecle/

Article publié le 21/09/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Colloque]

Le ‘Regole’ di Fortunio a cinquecento anni dalla prima stampa

02/12, Salle bleu – Château de Colonster, Allée des Érables
Liège, Belgique (4000)  

« Le cinq-centenaire de la publication des Regole grammaticali della volgar lingua de Giovanni Francesco Fortunio (1516) est l’occasion de revenir sur la première grammaire imprimée de l’italien, antérieure même aux Prose della volgar lingua de Pietro Bembo (1525). Un colloque international, qui sera organisé à l’université de Liège le 2 décembre 2016, réunira les meilleurs spécialistes de l’histoire de la grammaire et de la langue italiennes. Le but poursuivi est celui d’une réflexion commune sur le processus qui conduisit, au Cinquecento, à la constitution d’une norme grammaticale, lentement mais progressivement acceptée par tous les écrivains de la péninsule. »

En savoir plus.

Source de l’information : http://calenda.org/376946

Article publié le 19/09/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Stage d’initiation]

 Stage d’initiation au manuscrit médiéval et au livre humaniste (domaines latin et roman)

17 – 21 octobre 2016, Centre Félix-Grat, Paris

« L’IRHT organise un stage annuel d’initiation au manuscrit médiéval et au livre humaniste, destiné aux étudiants de Master I et II et thèse en lettres, en philosophie, en histoire (notamment de l’enluminure).

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 16 septembre 2016 à partir du formulaire en ligne.

  • La première journée de stage, lundi 17 octobre, est consacrée à une présentation générale du manuscrit médiéval et de la codicologie.
  • Le stage d’initiation au manuscrit médiéval et au livre humaniste, domaine latin et roman, se poursuivra du mardi 18 au vendredi 21 octobre.
  • Le stage spécifique aux manuscrits hébreux se tiendra également au Centre Félix-Grat, du mardi 18 au vendredi 21 octobre. La présence aux ateliers des jeudi et vendredi après-midi est optionnelle.
  • Les stages consacrés aux manuscrits grecs et arabes n’auront pas lieu cette année mais les étudiants qui le souhaitent peuvent s’inscrire à la journée du lundi ou à un des autres stages proposés.

Thèmes abordés : introduction à la codicologie, histoire de l’écriture, mise en page du manuscrit, rapport texte/image, transmission des textes, notions de reliure et d’héraldique. »

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.irht.cnrs.fr/fr/agenda/stage-d-initiation-au-manuscrit-medieval-et-au-livre-humaniste-domaines-latin-et-roman

Article publié le 05/09/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Ouverture des inscriptions au colloque MASA]

Le colloque « Archivage, publication et mise à disposition de données archéologiques » du consortium MASA aura lieu les 26 & 27 septembre 2016 à Nanterre (bâtiment Max Weber).

Le colloque comprend une après-midi de conférences (26/09), deux tables rondes
(27/09, matin) et six ateliers (27/09, après-midi).

Programme et inscriptions, obligatoires pour les ateliers :
https://masa2016.sciencesconf.org/

Accès gratuit, sur inscription et dans la limite des places disponibles.

En savoir plus.

Source de l’information : https://masa.hypotheses.org/254

Article publié le 05/09/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à communications]

Parchment, Paper and Pixels: Medieval Writing and Modern Technology

Maastricht, The Netherlands, February 2-3, 2017

« The conference is organized by SSNM (Schrift en Schriftdragers in de Nederlanden in de Middeleeuwen), a network of Belgian and Dutch scholars with the aim to promote the study of codicology, palaeography and diplomatics and to narrow the gaps between these disciplines. It is planned to publish the papers as a volume of the series edited by SSNM. »

Abstracts, to a maximum of 300 words, may be sent to Els De Paermentier (els.depaermentier@ugent.be ) before 1 October 2016.

More informations.

Source de l’information : https://www.historici.nl/nieuws/call-papers-parchment-paper-and-pixels-medieval-writing-and-modern-technology 

Article publié le 01/09/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Séminaire]

The unskilled scribe: elementary hands and their place in the history of handwriting

30 September 2016 10.00am — 5.00p, Weston Library

« On 30 September the Bodleian Library will host (with the generous support of APICES and Lincoln College Oxford) the ninth seminar of the series « Écritures cursives ». These are open and informal seminars started in Paris in 2006 and hosted every year by different institutions throughout Europe. The theme of the Oxford seminar is elementary handwriting. Five speakers will discuss this topic from different points of view, and focusing on different aspects and periods of the history of handwriting: humanistic script (Teresa De Robertis), inscriptions (Marc Smith), graffiti (Carlo Tedeschi), Spanish charters (Carmen del Carmino), Anglo-Norman charters (Teresa Webber).  All those interested in cursive scripts and the theme of the seminar are invited to participate and contribute to the discussion. Further details are available at: View the event programme. There is no charge for this seminar, but please write to irene.ceccherini@bodleian.ox.ac.uk by Thursday 22 September if you wish to register. »

Booking : For information and registration please contact Irene Ceccherini by 22 September irene.ceccherini@bodleian.ox.ac.uk

Contact : Irene Ceccherini irene.ceccherini@bodleian.ox.ac.uk

Source de l’information : http://www.bodleian.ox.ac.uk/whatson/whats-on/upcoming-events/2016/sep/history-of-handwriting

Article publié le 31/08/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[5 contrats post-doctoraux]

The Early Modern Book Trade

« This project “EMoBookTrade” will explore the idea and gather the evidence to prove it that the so-called printing revolution does not consist in a change in book-making technology but in the process, prolonged over the entire course of the early modern age, of the formation of the printed book market and the creation of readers as purchasers and consumers of books. In order to demonstrate this, the project will reconstruct the economic and legal framework of the European book market by applying an interdisciplinary approach to the economic study of book history. By using unique and hitherto unexplored documentary evidence, this project addresses four fundamental questions relating to the growth of a fully developed book trade and the rise of a society of book consumers within the social and religious context of early modern Europe:

– the economic issue of book prices;

– the juridical and political issue of the book privilege system (which in turn influenced the process of book pricing);

– the management of the bookselling business (focusing on businesses in two major cities in the European book trade, Venice (Bernardino Giunti) and Antwerp (Christopher Plantin);

– the technique of building and managing a transnational network for book distribution and sale (analyzing groundbreaking new evidence, an entire year (1522) of correspondence from a Venetian wholesale bookseller (Giovanni Bartolomeo Gabiano).

These four research areas will feed into an overarching project which will examine the impact of books and the access of readers to them, together with the development in patterns of cultural consumption which meant that printed books lost the luxury status which they had had throughout the incunabula period to become transformed into ‘popoluxe’ goods. »

En savoir plus.

Source de l’information : https://editef.hypotheses.org/2591

Article publié le 29/08/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Offre d’emploi]

Allocation de recherche post-doctorale sur l’étude matérielle (encres, pigments) et technique de gravures des XVIe et XVIIe siècles

Dans le cadre du projet CLARO (Analyse des pigments des encres et des filigranes des gravures en Clair-Obscur), financé par le LabEx PATRIMA, le C2RMF et le musée du Louvre, en collaboration avec la BnF, proposent une allocation de recherche post-doctorale sur l’étude matérielle (encres, pigments) et technique de gravures des XVIe et XVIIe siècles.

En savoir plus.

Source de l’information : https://bnf.hypotheses.org/818

Article publié le 26/08/2016

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à communications]

Qu’est-ce qu’un corpus ?

Journée d’étude organisée le 07/11/2016 à 10h à l’IRHT – Centre Félix-Grat

« À partir du xvie siècle, en reprenant l’une des acceptions médiévales du mot latin corpus pour désigner un ensemble d’écrits (à commencer par les Écritures et par la notion de corpus iuris), les érudits modernes et contemporains intitulent corpus plusieurs de leurs collections de documents édités. On en vient alors, depuis le xixe siècle, à appeler corpus n’importe quel ensemble de pièces. Cet usage se généralise sous la plume des médiévistes à partir des années 1980 mais, surtout, des années 2000, et s’inscrit en parallèle avec l’informatisation et avec la multiplication des numérisations et des bases de données. Ce mouvement général, qui n’est pas propre à l’histoire médiévale, a suscité, cependant, dans certaines disciplines des sciences humaines et sociales, notamment par l’apport de la linguistique, une solide réflexion et conceptualisation sur ce qui est/fait un corpus. À la fois en utilisant corpus dans son acception lâche de collection, recueil ou compilation, et beaucoup plus rarement en référence à la notion de corpus issue de la linguistique, les médiévistes n’ont pas encore fait émerger une définition raisonnée ni une réflexion conceptuelle autour de ce terme.Cette journée d’étude ouverte à tous, organisée par l’équipe du programme des CBMA (Chartae Burgundiae Medii Aevi), avec le soutien du Consortium Cosme (CNRS) et du Lamop (UMR 8589), entend proposer un diagnostic et contribuer à ouvrir des pistes de recherches épistémologiques, heuristiques et méthodologiques partagées. »

Les propositions de communication (une dizaine de lignes environ) sont à envoyer par courriel avant le 30 septembre 2016, à Eliana Magnani : eliana.magnani@gmail.com.

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.irht.cnrs.fr/fr/agenda/appel-communication-qu-est-ce-qu-un-corpus

———————————————————————————————————————————————————————-

[Workshop]

L’onore delle armi: araldica per bibliotecari

10 – 11 ottobre 2016

Biblioteca Nazionale Marciana (MIBACT), Piazzetta S.Marco 7, 30124 VENEZIA
Saletta di consultazione bibliografica

Il corso avrà lo scopo di introdurre all’arte del blasone, al suo valore storico e culturale anche in rapporto alla storia del libro (sigilli, ex-libris, timbri) ed è rivolto a  bibliotecari e archivisti impegnati nella gestione delle collezioni storiche nonché tutti coloro che sono interessati alla conoscenza di questa componente del libro antico e del materiale documentario in genere. Esso si propone di migliorare la capacità di analisi e descrizione delle diverse tipologie araldiche presenti in varie forme sui libri o nei documenti sia dal punto di vista strutturale che della storia genealogica e familiare allo scopo di arricchire la descrizione catalografica ampliando l’informazione su possessori e provenienze del libro antico.

En savoir plus.

Source de l’information : https://editef.hypotheses.org/2573

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à communications]

Reading Conference in Early Modern Studies: Complaints and Grievances, 1500-1750

 Early Modern Research Centre, University of Reading

10-11 July 2017

« The theme of the 2017 Reading Conference in Early Modern Studies is ‘Complaints and Grievances, 1500-1750’. Proposals for individual papers and panels are invited on research relating to this theme in any area of early modern literature and theatre, history, politics, art, music and culture across Britain, Europe and the wider world. Suggested topics for papers and panels include, although are not confined to:
Literary Complaint:

  • Material cultures of complaint: production, transmission, reception
  • Erotic complaint: narratives of abandonment, grief and loss
  • Early modern women writers and complaint
  • Voicing others: complaint as prosopopoeia
  • Religious complaint: satire and exhortation

Medical Complaints and Grievances:

  • Experiencing or witnessing suffering and pain
  • Learning to live with disease and disability
  • Painful or pain-relieving medical/surgical treatments
  • Sensory aspects of medicine and surgery: sounds, sights, smells, tastes, and tactile sensations
  • Complaints about medical practitioners, nurses, or patients

Political and Religious Complaints and Grievances:

  • Petitioning and pamphleteering
  • From grievances to politics: the personal, the local, and the national
  • The popular and elite politics of complaint
  • Complaint, crime and the law
  • Travellers’ complaints: religion, politics and the lived experience of travel

Each panel proposal (minimum of two and a maximum of four papers) should contain the names of the session chair, the names and affiliations of the speakers and 200 word abstracts of the papers together with email contacts for all participants. A proposal for an individual paper (20 minutes) should consist of a 200 word abstract of the paper with brief details of affiliation and career.
Proposals for either papers or panels should be sent by email by Friday 16 December 2016, with the subject heading ‘2017 Conference’, to the Conference Committee, emrc@reading.ac.uk »

Source de l’information : http://renaissance-events.blogspot.fr/2016/07/reading-conference-in-early-modern.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+TheRenaissanceDiary+(The+Renaissance+Diary…)

———————————————————————————————————————————————————————-

[Vient de paraître]

La descrizione del libro antico

Lorenzo Baldacchini

Editrice Bibliografica, Milano, 07/2016

« A fronte del fermento che sta attraversando la catalogazione bibliotecaria anche nell’universo dei libri e dei documenti librari antichi e rari, questo volume si propone di illustrare le pratiche attualmente in uso, non dimenticando di ipotizzare gli scenari futuri più prossimi. Naturalmente come definire un libro antico o raro è questione che crea non poche difficoltà. Perciò si forniscono elementi utili a stabilire quali libri e documenti stampati possono essere considerati antichi e/o rari e perché sia utile conoscere a fondo la loro natura per descriverli adeguatamente. Per fare questo non può essere ignorata la storia degli ultimi secoli della catalogazione di questi materiali, tenendo presente i numerosi contributi che al tema “descrizione dei libri antichi” sono stati apportati di volta in volta da ambienti diversi: biblioteche, antiquariato, filologia ecc. Vengono così passati in rassegna quegli strumenti che hanno lasciato il loro segno in questo campo e che meritano di essere ricordati. »

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.editricebibliografica.it/scheda-libro/lorenzo-baldacchini/la-descrizione-del-libro-antico-9788870758610-375802.html

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à communications]

Œuvre collective et auctoritas professorale dans les milieux scolaires et universitaires en France et aux Pays-Bas (XVe – XVIIe siècle)

Louvain-la-Neuve, 27-28 avril 2017

« Ces journées d’étude louvanistes constitueront le deuxième volet d’une réflexion engagée au mois d’octobre 2016 en Sorbonne, sur l’ « Œuvre collective » du XVe au XVIIe siècle. Nous souhaitons à cette occasion limiter le champ de recherche à un milieu relativement homogène, celui des écoles et de l’université, en France et aux Pays-Bas. La création littéraire et artistique des écoles a longtemps souffert du mépris de la critique (cf. Lucien Febvre et les «Apollons de collèges»). Pourtant, on s’accorde aujourd’hui à reconnaître le rôle essentiel que certains maîtres (Ravisius Textor, Jean Dorat, Etienne Binet, etc.) ont joué dans le développement intellectuel de l’Europe moderne : l’École fut, par excellence, le lieu où s’affirma l’auctoritas de grandes figures. La place éminente de ces professeurs-auteurs ne doit pas dissimuler toutefois ce que furent les modalités concrètes de la création dans leurs classes et leur entourage. Sous l’autorité du maître, l’école est, comme l’atelier d’artiste, un lieu authentique de création à plusieurs mains. La fête scolaire, par exemple, mobilise des compétences diverses qui se mettent au service du projet commun. Quel est alors, concrètement, le rôle de chacun ? L’autorité du maître est-elle partagée, déléguée ? Est-il un « auteur », au sens moderne du terme, un maître d’œuvre, ou simplement le garant de l’œuvre à accomplir ? A travers l’étude de cas concrets, dans deux espaces culturels à la fois distincts et connectés, nous nous proposons ainsi de comprendre comment se définit et se construit l’œuvre poétique, musicale, artistique, à l’articulation du travail scolaire et de l’œuvre magistrale. Nous serons particulièrement attentifs, dans nos analyses, à ce qui distingue le milieu scolaire d’autres milieux de création collective : le travail à plusieurs mains, le partage éventuel de l’autorité, ont-ils en soi une fonction pédagogique, voire parénétique ? Quelle est la place, en particulier, de l’exercitatio dans le processus de création artistique ? En quoi, enfin, le milieu et la nature de cette production singulière modèlent-ils la réception du public d’alors et d’aujourd’hui et expliquent-ils les préjugés dont a longtemps souffert notre objet ? […]

Les propositions de communication (500 signes environ) devront être envoyées aux deux adresses suivantes mathieuferrand@yahoo.fr et adelinelionetto@hotmail.com avant le 30 septembre prochain. Elles pourront être rédigées en français ou en anglais. »

En savoir plus

Source de l’information : http://cornucopia16.com/blog/event/appel-a-contribution-oeuvre-collective-et-auctoritas-professorale-dans-les-milieux-scolaires-et-universitaires-en-france-et-aux-pays-bas-xve-xviie-siecle-louvain-la-neuve-27-28-avril-2017/

———————————————————————————————————————————————————————-

[Lecture publique]

Traces: Hunting, Love and the Materiality of Writing in the Middle Ages

Prof. Dr. Ludger Lieb (University of Heidelberg), Centre for the Study of Manuscript Cultures (CSMC), Room 0001, Warburgstraße 26, D-20354 Hamburg, Germany, Thursday, 7 July 2016 at 6 pm.

« The presentation first introduces the research focuses of the CRC 933 Material Text Cultures at the University of Heidelberg: the relation of text and material in cultures without printing; the constellations of spaces and networks in which script-bearing artefacts are embedded; the practices connected to these artefacts; and the concept of metatexts, that is narratives about things on which something is inscribed. In a second step, the presentation aims to open up the notion of “trace” for a reflection about the materiality of writing and of manuscripts by drawing on a number of examples from medieval literature and art, from allegories of hunting and the traces of deer to material traces of love and the traces of the scribe on the vellum page. »

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.miniaturaitaliana.com/blog/2016/06/the-materiality-of-writing-in-the-middle-ages/

———————————————————————————————————————————————————————-

[Exposition]

Beyond Words: Italian Renaissance Books

22/09/2016-16/01/2017

« Rarely seen, exquisite Renaissance manuscripts and early printed books make this a once-in-a-lifetime exhibition. Beyond Words: Italian Renaissance Books showcases over 65 Renaissance paintings hidden between the covers of rare books in Boston’s libraries and museums. The works–remarkable for their beauty and jewel-like colors–will be on view at the Isabella Stewart Gardner Museum in Boston from Sept. 22 through Jan. 16, 2017. »

Source de l’information : https://editef.hypotheses.org/2542

———————————————————————————————————————————————————————-

[Vient de paraître]

International Exchange in the Early Modern Book World

« International Exchange in the Early Modern Book World presents new research on several aspects of the movement and exchange of books between countries, languages and confessions. It considers elements of the international book trade, the circulation and collection of texts, the practice of translation and the diffusion and exchange of technical and cultural knowledge. Commercial and logistical aspects of the early modern book trade are considered, as are the relationships between local markets and the internationally-minded firms which sought to meet their expectations. The barriers to the movement of books across borders – political, linguistic, confessional, cultural – are explored, as are the means by which these barriers were surmounted. »

Source de l’information : https://editef.hypotheses.org/2521

———————————————————————————————————————————————————————-

[Vient de paraître]

Cataloghi, biblioteche e dati di esemplare. Un dossier internazionale sulle banche dati delle provenienze
Catalogues, libraries and copy-specific evidence. An international dossier on provenance databases

Luca Rivali (éd.)

(LA) BIBLIOFILIA. Rivista di Storia del Libro e di Bibliografia, 117 (2015), no. 3 (sept.-déc.)

Source de l’information : https://editef.hypotheses.org/

———————————————————————————————————————————————————————-

[Nouveau projet de recherche]

HEMEF (histoire de l’enseignement musical public en France au XIXe siècle, 1795-1914)

« Le projet se situe dans le cadre de la recherche fondamentale en musicologie : il se propose d’étudier un pan de l’histoire de l’enseignement de la musique en France au XIXe siècle (1795-1914) en centrant ses intérêts sur le Conservatoire national de musique, fondé en 1795 : il s’agit de montrer, par l’étude du fonctionnement de cette institution et sa comparaison avec d’autres établissements contemporains, comment sa création a pu avoir un retentissement sur l’ensemble de la vie musicale française, par l’élaboration de normes techniques et esthétiques qui ont donné une nouvelle forme aux pratiques musicales – qu’il s’agisse du concert public, de l’exécution ou de l’écriture musicales. À cette vie musicale nouvelle correspond une nouvelle catégorie de musiciens, le statut du musicien professionnel et de l’amateur s’éloignant définitivement l’un de l’autre. »

Pour en savoir plus : présentation des axes de recherche et des actions menées dans le cadre du projet sur le site de l’équipe SAPRAT.

Source de l’information : https://bnf.hypotheses.org/501

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à communications]

Écrire/inscrire : écritures plurielles. Du Moyen Âge au début du XIXe siècle

Journée d’étude à l’ Université de Strasbourg, 9 juin 2017

« Depuis une trentaine d’années, considérant que tout document s’inscrit dans un contexte social, les chercheurs s’intéressent aux usages sociaux de l’écrit en s’appuyant notamment sur l’étude de sa matérialité. Sans distinguer a priori les différents types d’écrits, ils les sondent pour y découvrir la trace des activités des acteurs, tentent d’en reconstituer les conditions de production, de circulation, d’utilisation et de conservation. Ils sont souvent confrontés à des feuillets sur lesquels se trouvent réunies plusieurs écritures – que nous nommons «écritures plurielles» – et ils les analysent en fonction de leurs propres questionnements. Mais leurs interrogations ne concernent que rarement ces écritures plurielles elles-mêmes, d’où le projet d’en faire l’objet de cette journée d’études. »

Suite de l’argumentaire ici.

Équipe d’accueil Arts, civilisations et histoire de l’Europe (EA3400 ARCHE)

Organisation : Juliette Deloye et Anne Rauner (Université de Strasbourg, EA 3400 ARCHE)

Comité scientifique (Université de Strasbourg) : Thomas Brunner (EA 3400 ARCHE), Laurence Buchholzer (EA 3400 ARCHE), Isabelle Laboulais (EA 3400 ARCHE), Jean-Charles Monferran (EA 1337 Configurations littéraires), Emmanuelle Sempère (EA 1337 Configurations littéraires), Benoît Tock (EA 3400 ARCHE).

Source de l’information : https://ahmuf.hypotheses.org/4713

———————————————————————————————————————————————————————-

[Congrès mondial de linguistique française]

Organisé par l’Institut de Linguistique Française (CNRS, FR 2393), 4-8/07/2016, Site des Tanneurs, Tours

« Le Congrès Mondial de Linguistique Française est une grande manifestation internationale sur et pour la linguistique française, qui se caractérise par une procédure exigeante en matière d’évaluation des communications présentées au congrès.  Les communications acceptées font l’objet d’une publication en version intégrale dans les actes, que vous pouvez retrouver en libre accès sur ce site web, dès l’ouverture du congrès.
Ce congrès est organisé sans aucun privilège d’école ou d’orientation et sans exclusive théorique ou conceptuelle. Chaque domaine ou sous-domaine, chaque type d’objet, chaque type de questionnement et chaque problématique portant sur le français peut y trouver sa place. Le CMLF est organisé en 15 sessions, lesquelles soulignent le fait que la linguistique française n’est pas limitée à tel ou tel domaine érigé en modèle pour les autres sous-disciplines du champ.
Quatorze thématiques ont été retenues, qui permettent de balayer la plus grande partie du champ scientifique :

  • Discours, Pragmatique et Interaction,
  • Francophonie,
  • Histoire du français : perspectives diachronique et synchronique,
  • Histoire, Épistémologie, Réflexivité,
  • Lexique(s),
  • Linguistique de l’écrit, Linguistique du texte, Sémiotique, Stylistique,
  • Linguistique et Didactique (français langue première, français langue seconde),
  • Morphologie,
  • Phonétique, Phonologie et Interfaces,  
  • Psycholinguistique et Acquisition,  
  • Ressources et Outils pour l’analyse linguistique,
  • Sémantique,  
  • Sociolinguistique, Dialectologie et Écologie des langues,  
  • Syntaxe.


A ces quatorze thématiques a été ajoutée une quinzième session « pluri-thématique », laissant ouverte la possibilité de travailler dans plusieurs domaines, voire en marge des territoires disciplinaires traditionnels. »

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.univ-tours.fr/actualites/congres-mondial-de-linguistique-francaise-529843.kjsp

———————————————————————————————————————————————————————-

[Publication]

Introduction aux humanités numériques: méthodes et pratiques

Max De Wilde, Florence Gillet, Simon Hengchen, Seth van Hooland. Michael Sinatra

De Boeck Supérieur, 2016

« Démystifiez les humanités numériques au travers d’une introduction conceptuelle et technique. Pour maîtriser les méthodes et outils permettant de publier et de valoriser ses travaux de recherche en ligne. Thèmes traités :

  • Trouver l’information en ligne afin de répondre à une question de recherche traduite en langage documentaire
  • Modéliser les données afin de mieux structurer l’information en ayant recours à différents modèles conceptuels
  • Numériser les sources et convertir au format numérique des contenus hétérogènes en leur associant des métadonnées
  • Analyser le contenu grâce à des techniques de traitement des langues et explorer un corpus de manière automatisée
  • Valoriser les résultats obtenus en les incorporant dans un travail écrit ou en publiant ceux-ci sur le Web »

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782807302150-introduction-aux-humanites-numeriques-methodes-et-pratiques

———————————————————————————————————————————————————————-

[Journée d’étude]

Technologies for handwritten text image recognition, search and alignment

22/06/2016

IRHT – Centre Félix Grat, 40, avenue d’Iéna, 75016 Paris

« Dans le cadre du projet HIMANIS (HIstorical MANuscript Indexing for user-controlled Search), se tient, mercredi 22 juin 2016 à 16 h, une conférence sur les technologies pour la reconnaissance de textes manuscrits, l’exécution de requêtes et l’alignement textes/images par le professeur Enrique Vidal (Pattern Recognition and Human Language Technology Research Center et Universitat Politècnica de València). Lors de cette conférence, trois types de technologies qui ont été développées au sein du centre de recherche Pattern Recognition and Human Language Technology de l’UPV seront exposées et feront l’objet de démonstrations :

  • La reconnaissance automatique assistée par ordinateur des textes manuscrits.
  • L’indexation et l’exécution de requête au sein de grands corpus d’images de textes manuscrits.
  • L’alignement de textes manuscrits préexistant avec l’image correspondante : alignement par lignes, mots et caractères. »

Contact : himanis@irht.cnrs.frEntrée libre et gratuite

Source de l’information : IRHT

———————————————————————————————————————————————————————-

[Formation]

La prosopographie : méthodologie historique et outils informatiques

Du jeudi 15 septembre 2016 au vendredi 16 septembre 2016
École nationale des chartes, au 65, rue de Richelieu, Paris 2ᵉ

La prosopographie est depuis plusieurs décennies un outil méthodologique bien connu de l’historien : « biographie collective », elle permet de cerner la composition d’un groupe, d’en observer les caractéristiques saillantes et les évolutions. Adossée au développement de l’informatique, elle s’est désormais imposée comme une méthode incontournable. La formation proposée permettra aux stagiaires de réaliser concrètement un travail de prosopographie historique, en suivant pas à pas les différentes étapes de son élaboration : définition d’une population, analyse des sources, élaboration de notices prosopographiques, modélisation d’une base de données informatique, interrogation et exploitation statistique de celle-ci. Elle entend ainsi conjuguer approche théorique, traitement de cas pratiques et formation aux outils informatiques.

Durée : 2 jours

Tarifs : 420 € public, 840 € privé

Contact : École nationale des chartes, service de la formation continue, 65, rue de Richelieu – 75002 Paris
et
19, rue de la Sorbonne – 75005 Paris
T. +33 (0)1 55 42 21 53
formation.continue@enc.sorbonne.fr

En savoir plus.

Source de l’information : https://editef.hypotheses.org/2420

———————————————————————————————————————————————————————-

[Appel à communications]

L’enfance sous l’Ancien Régime (XVIe-XVIIIe siècle). Représentations et postures éducatives

Colloque international « jeunes chercheurs » du Laboratoire de recherche Lettres, Idées, Savoirs (UPEC) et du Laboratoire sur l’histoire et la pensée modernes 16e-18e siècles (UQTR) organisé à l’Université Paris-Est Créteil les 9 et 10 novembre 2016

« La Renaissance offre les prémisses d’une réflexion sur la nature de l’enfance, notamment chez Érasme qui affirme, dans De pueris instituendis (1529), la « nécessité de s’intéresser au petit enfant dès sa naissance et énonce des recommandations concernant son éducation jusqu’à l’âge de cinq ans » (Van Elslande, 2011). Il faut toutefois attendre le dernier tiers du xviie siècle pour que soient affirmés le statut particulier de l’enfance et l’importance des toutes premières années de la vie dans la généalogie d’une personnalité intellectuelle. […] Ces vastes questionnements qui embrassent la philosophie de l’entendement ont des conséquences sur les pratiques éducatives. À la suite de la traduction que propose, dès 1695, Pierre Coste au Some thoughts concerning education de Locke se multiplient les propositions de rénovations éducatives, attentives à réformer les « méthodes » et à inventer des postures éducatives soucieuses d’intégrer à la fois les thèses empiristes et cette nouvelle réflexion sur la nature de l’enfant qui affleure alors. […]  En ce sens, la question des représentations de l’enfance et de l’émergence de nouvelles postures éducatives sous l’Ancien Régime dépasse le champ des études littéraires. C’est pourquoi ce colloque, de nature interdisciplinaire, souhaite accueillir les chercheurs en début de carrière (étudiants à la maîtrise ou au master ainsi que des doctorants, postdoctorants et jeunes chercheurs) œuvrant dans les différents champs des sciences humaines, de la littérature à la philosophie, en passant par l’histoire (de l’éducation, des mentalités, de l’art, de la médecine et du corps, etc.). Nous sollicitons des propositions d’intervention s’inscrivant dans l’un des axes suivants :

  1. Représentations physiologiques, intellectuelles et morales de l’enfant : conceptualisation de l’enfance (corruption ou pureté, caractères, aptitudes morales et responsabilité, naissance d’une personnalité intellectuelle et morale) ; périodisation (différenciation des âges de la vie, question de l’évolution des passions) ; physiologie (le corps de l’enfant, les fibres et l’« impression » des connaissances) ; représentations picturales.
  2. Modulations et rénovations des postures éducatives : postures pédagogiques (temps et moments de l’éducation, posture du précepteur, adaptation à une « individualité », usage des passions positives, joie et curiosité) ; pratiques éducatives (journées types et emploi du temps, lieux de l’éducation, bibliothèques éducatives, instruments pédagogiques interrogeant notamment la place des jeux, de la fiction, de l’imagination dans l’éducation) ; différenciations pédagogiques (mixité, critiques et bénéfices respectifs des enseignements particulier ou scolaire) ; enfin, enjeux posés par l’hygiène de l’enfant.

Les communications inédites ne devront pas dépasser les vingt minutes allouées à chaque participant. Les propositions de communication en français (titre et résumé de 250 mots, courte notice biobibliographique incluant niveau d’étude et affiliation institutionnelle) devront être envoyées au comité organisateur à l’adresse suivante : enfanceancienregime@gmail.com

En savoir plus.

Source de l’information : http://cornucopia16.com/blog/event/lenfance-sous-lancien-regime-xvie-xviiie-siecle-representations-et-postures-educatives/#.V2A0ZwX2PHk.facebook

———————————————————————————————————————————————————————-

[Journée d’étude]

Écriture(s) et parole(s) au Moyen Âge

L’interrogation sur l’identité et les rapports entre la parole et l’écriture au Moyen Age associe étroitement les enjeux historiques et philosophiques, et suscite également l’ouverture vers de nombreuses disciplines connexes, de la codicologie à l’histoire des notations musicales en passant par la littérature et l’exégèse.

En savoir plus.

Source de l’information : https://rmblf.be/2016/06/13/journee-detude-ecritures-et-paroles-au-moyen-a%CC%82ge/

———————————————————————————————————————————————————————-

[Journée d’étude]

Marges et marginalia

Jeudi 16 juin 2016, École nationale des chartes (65 rue de Richelieu, 75002 Paris)

« Partant du constat que la plupart des chercheurs sont confrontés à un moment ou à un autre à la question de la marge – qu’elle soit objet de leur recherche ou qu’elle devienne un problème méthodologique – les doctorants du centre Jean-Mabillon accompagnés de doctorants de l’Éphé (ED 472 et 188), non spécialistes du sujet mais séduits par ses potentialités réflexives, proposent de s’interroger sur la notion et le concept de marge, pris au sens large, le 16 juin 2016 à l’occasion de la journée d’étude annuelle des doctorants du centre Jean-Mabillon. De nombreux travaux ont interrogé les marges et les marginalia, que ce soit dans une perspective matérielle, sémiotique, anthropologique, géographique, politique, littéraire, historique ou patrimoniale. Toutefois, cette thématique n’est pas épuisée. Cette journée offrira l’occasion de rendre compte de la marge et des marginalia dans leur intégralité, sans contrainte de support, de période historique ou de discipline scientifique. »

En savoir plus.

Source de l’information : https://editef.hypotheses.org/2383

———————————————————————————————————————————————————————-

[Publication]

Écriture et Action, XVIIe-XIXe siècle, une enquête collective

Grihl, Paris, Editions EHESS, « En temps & lieux », 2016

 « Écriture et Action, XVIIe-XIXe siècle, une enquête collective Grihl Paris, Editions EHESS, « En temps & lieux », 2016,  291 p. Prix : 26 €  Les écrits agissent. Ils prescrivent, ils commentent, ils émeuvent, bref ils transmettent. Regarder cette transmission non plus sous l’angle des effets qu’elle postule mais de l’action qu’elle accomplit déplace l’histoire des écrits comme celle des actions. Entre Renaissance et XIXe siècle, ce livre s’emploie à réaliser un tel déplacement du regard. Observer, dans des situations banales ou non, ce qui peut être fait par des écrits insère le geste d’écriture dans un tissu d’autres actions qu’il modifie et qui l’infléchissent. Ces contextualisations permettent de sortir du face à face réducteur entre réceptions du lecteur et intentions d’auteur.  L’introduction, en forme de manifeste, situe la démarche par rapport aux savoirs et aux méthodes des études littéraires et des sciences sociales. L’analyse se déploie ensuite à partir de nombreux cas rassemblés autour de problèmes centraux pour la compréhension de l’écriture comme action.  Issu d’une enquête collective du Groupe de recherches interdisciplinaires sur l’histoire du littéraire (Grihl), ce travail collectif, tissé à vingt-huit, ne propose pas une improbable histoire des actions d’écriture, mais esquisse un modèle de compréhension de l’action de l’écrit et par l’écrit : une réflexion, donc, sur l’action des écrits dans l’histoire. »

 En savoir plus.

 Source de l’information : http://grihl.ehess.fr/index.php?319

———————————————————————————————————————————————————————-

[Journée d’étude « Linguistique et écrit »]

10 juin 2016, de 9h à 20h, EHESS, 105 bd Raspail, salle 4

En savoir plus.

Source de l’information : http://grihl.ehess.fr/index.php?740

———————————————————————————————————————————————————————-

[Séminaire « Le Parti pris des lieux »]

Les Mondes de Bombay : poésie et hospitalité

Séance du 3 juin 2016, 17 h-19h (Centre Censier Université Paris 3 Sorbonne nouvelle, salle 445, 4ème étage), par  Laetitia ZECCHINI (CNRS / UMR THALIM)

Laetitia ZECCHINI, membre de l’équipe ARIAS au sein de l’UMR THALIM, est chargée de recherche au CNRS, qui lui a décerné en 2015 sa médaille de bronze. Spécialiste de la poésie indienne contemporaine en anglais et en hindi, elle a traduit, préfacé et annoté le recueil d’Arun Kolatkar, Kala Ghoda. Poèmes de Bombay (Poésie /Gallimard, édition bilingue, 2013) et publié Arun Kolatkar and Literary Modernism in India,(Delhi, London, New York, Bloomsbury Publishing, 2014). Elle prépare une anthologie en français de la poésie indienne contemporaine.

Source de l’information : https://geographielitteraire.hypotheses.org/1605

En savoir plus.

———————————————————————————————————————————————————————-

[Publication]

Printing and Humanism in Renaissance Italy. Essay on the Revival of the Pagan Gods

M.D. FEL, Edited with an Introduction by C.M. PYLE. Foreword by M. ZORZI

This book presents a highly interdisciplinary Renaissance story, the intellectual history of the introduction of printing into Italy, 1464-1473, under the auspices of Nicholas of Cusa, Cardinal Bessarion, and the Mainz printers Sweynheym and Pannartz, printing first at Subiaco, then in Rome.  It is a tale of 15th century syncretism in the context of Roman humanism: the politically astute sequencing of Pagan and Church texts in an elaborately planned printing program, edited and with prefaces by Giovanni Andrea Bussi, and later edited by Niccolò Perotti.

En savoir plus.

Source de l’information : https://editef.hypotheses.org/2376

———————————————————————————————————————————————————————-

[Publication]

Christophe Meunier, « L’espace dans les livres pour enfants », Presses Universitaires de Rennes, 2016

« Envisagés comme des produits culturels géographiques, les albums pour enfants interrogent, disent, représentent et mettent en scène espaces et spatialités. S’intéressant à un corpus d’albums iconotextuels narratifs édités en France entre 1919 et 2012, ce travail s’emploie à démontrer que l’interdépendance entre les instances narratives génère et imagine non seulement de l’espace pour le lecteur mais également une intentionnalité spatiale, une transmission d’un habiter tel qu’il est pensé par l’auteur-illustrateur. »

En savoir plus.

———————————————————————————————————————————————————————-

[Publication]

Géraldine Molina, « La fabrique littéraire des territoires : quand l’Oulipo renouvelle les pratiques de l’aménagement urbain », Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement [En ligne] 04 avril 2016

« Comment la littérature quitte-t-elle le monde du livre pour se fabriquer dans l’espace et le modifie en retour ? C’est à cette question centrale que cet article propose de répondre en explorant des phénomènes de collaboration qui s’instaurent entre littérature, architecture et urbanisme. Il s’appuie sur une analyse d’aménagements urbains littéraires qui reposent sur le travail d’écrivains de l’Oulipo (l’Ouvroir de Littérature Potentielle) réalisés en partenariat avec des architectes en réponse à des commandes à partir du milieu des années 1990. Comment ces écrivains deviennent-ils des fabricants d’espace ? Au travers d’une analyse des ressorts de la fabrique littéraire des espaces urbains, il s’agit de questionner les dynamiques de fabrication des territoires contemporains. Que nous apprennent ces aménagements sur les processus actuels de production des espaces contemporains, les recompositions professionnelles des acteurs qui y participent et les modes de travail des fabricants d’espaces ? Une telle approche s’inscrit dans une perspective de « géographie de la littérature » qui place au cœur de la réflexion les relations que la littérature entretient avec la société et l’espace. Les œuvres littéraires ne sont donc plus simplement envisagées d’un point de vue textuel, comme des constructions de mondes plus ou moins fictifs, mais comme participant aussi à la construction du monde et notamment de la ville contemporaine. »

En savoir plus.

———————————————————————————————————————————————————————-

[Mise en ligne]

1 200 cartes en accès libre sur le site de La Documentation française

La Documentation française met à disposition des internautes son fonds cartographique numérique : 1 200 représentations classées par thèmes (économie, enseignement, culture…) et par zones géographiques ( Europe, Asie, Proche-Orient…). Ces cartes ont été réalisées pour différentes revues publiées par La Documentation française.

Accès à l’ensemble des cartes

———————————————————————————————————————————————————————-

[Journée d’étude]

Inscriptions et reliquaires

6 juin 2016

« Lors de cette journée d’étude organisée par Vincent Debiais et Elisa Pallottini, il s’agira de poser à ces inscriptions de nouvelles questions à la lumière des recherches récentes sur les reliquaires, en se concentrant notamment : 1) sur les propriétés empiriques de l’écriture et son interaction avec le matériau ; 2) sur la relation entre la capacité de l’écriture à signifier et la capacité de la virtus à agir ; 3) sur les liens éventuels entre le contenu des inscriptions et la présence des saints dans la liturgie ; 4) sur les connexions entre les inscriptions sur reliquaires et les textes inscrits sur les objets liturgiques. Cette journée d’étude s’étendra sur une « longue journée » ; elle alternera les études de cas et les réflexions générales sur les liens entre écriture et sacralité. »

En savoir plus.

Source de l’information : https://cescm.hypotheses.org/4794

———————————————————————————————————————————————————————-

[Workshop international]

Exploring Old Maps (EOM 2016)

8 juin 2016, University of Luxembourg, Maison du Savoir, Campus Belval

« Many libraries own an extensive collection of historical maps. Beside their value as historical objects, these maps are an important source of information for researchers in various scientific disciplines. This ranges from the actual history of cartography and general history to the geographic and social sciences. With the progressing digitisation of libraries and archives, these maps become more easily available to a larger public. A basic level of digitisation consists of scanned bitmap images, tagged with some basic bibliographic information such as title, author and year of production. In order to make the maps more accessible, further metadata describing the contained information is desirable. This would enable more user-friendly interfaces, relevant queries of a database, and automatic analyses. »

 En savoir plus.

 Source de l’information : https://exploringoldmaps.uni.lu/#sthash.FkTVH7jx.dpuf

———————————————————————————————————————————————————————-

[Formation]

Écrire, lire, archiver : une histoire de l’écrit au Moyen Âge

23 juin 2016 au vendredi 24 juin 2016, École nationale des chartes, au 65, rue de Richelieu, Paris 2ᵉ

 

« L’écrit est omniprésent dans la société contemporaine et, à ce titre, il nous semble parfaitement familier. Pourtant, son usage ne va pas de soi, comme se sont attachés à le montrer nombre d’anthropologues : pour s’imposer, l’écrit ne nécessite pas seulement des compétences techniques de lecture et d’écriture de la part de ses utilisateurs, il doit aussi apparaître aux yeux de tous – y compris de ceux qui ne le maîtrisent pas – comme une technologie de communication efficiente et crédible. En Occident, c’est précisément au cours du Moyen Âge que sont nées les conditions matérielles et mentales qui ont permis à l’écrit de s’imposer : entre le xiie et le xive siècle, l’écrit, dont l’usage était jusqu’alors réservé à une élite essentiellement cléricale, se répand massivement, pour atteindre, à des degrés divers, toutes les couches de la société. Dans le même temps, ses fonctions se diversifient, fondant de nouvelles pratiques culturelles et sociales. C’est donc à une découverte des racines médiévales de notre rapport à l’écrit que convie la présente formation. »

 En savoir plus.

 Source de l’information : http://www.enc-sorbonne.fr/fr/formation-continue/ecrire-lire-archiver-une-histoire-de-l-ecrit-au-moyen-age


[Colloque]

 Fifth AIUCD Annual Conference

7-9 settembre 2016

« The AIUCD 2016 conference is devoted to the representation and study of the text under different points of view (resources, analysis, infrastructures), in order to bring together philologists, historians, digital humanists, computational linguists, logicians, computer scientists and software engineers and discuss about the text. »

En savoir plus.

Source de l’information : https://sites.google.com/a/unive.it/aiucd2016/


Actualité des projets d’ECRISA